Informations

Trouvé chien flyer Microsoft Word 2010

Trouvé chien flyer Microsoft Word 2010



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Trouvé chien flyer Microsoft Word 2010

Ceci est le premier d'une série de trois articles de blog. Merci de lire les autres :

Il y a des choses juridiques intéressantes et complexes dans ce domaine du droit. Les informations ici proviennent principalement de la page « Quels sont vos droits en tant que propriétaire de chien » sur le site Web du magazine K9. Nous parlerons de ce qu'est la loi par rapport à ce que le magazine K9 a à dire à ce sujet. Le magazine K9 ne semble pas aimer le mot Microsoft 2010 de «législation spécifique à la race» et préfère plutôt quelque chose comme «réglementation spécifique à la race». Dans cette série de blogs, nous aborderons la question de savoir quelle est la législation spécifique à la race, quelles sont les réglementations sur l'élevage de chiens et comment le gouvernement traite ces questions.

Quelle est la législation spécifique à la race ?

Beaucoup de gens pensent que la «législation spécifique à la race» est simplement utilisée pour discriminer des races spécifiques. La réalité est un peu différente. Nous commencerons par quelques informations sur la définition de « législation spécifique à la race ».

Il est important de comprendre que différentes parties de la législation peuvent être « spécifiques à la race » ou non.

Il est parfaitement légal de se reproduire pour des caractéristiques spécifiques dans des races comme les pit-bulls ou les Staffordshire Terriers. Ce n'est pas une «législation spécifique à la race» en tant que telle.

La législation spécifique à la race est définie comme :

Une mesure conçue pour protéger des races et/ou des types de chiens spécifiques, généralement par le biais de la législation.

Selon la loi de 2006 sur la protection des animaux :

Ce terme inclut tout ce qui se trouve dans un instrument statutaire.

La loi AW définit l'instrument statutaire comme :

Un écrit autre qu'une loi du Parlement écossais ou de l'Assemblée d'Irlande du Nord, donnant un règlement, une ordonnance ou une disposition statutaire d'un tribunal ou d'un ministère

Ainsi, en vertu de la loi AW Act, une législation spécifique doit être élaborée en tant qu'instrument statutaire. Nous avons déjà discuté de ce que cela signifie lorsqu'il s'agit de l'interdiction par le gouvernement gallois des pit-bulls.

La loi AW donne également une définition générale de la législation. Il dit que « législation » signifie :

Une loi ou une mesure qui a été adoptée par le Parlement ou par une autorité locale

La loi AW a été créée par la loi de 2005. La définition de la législation a été reprise de la législation précédente.

Deux lois « générales » ont été adoptées depuis la création de la loi AW. Ceux-ci sont:

Loi sur les races de chiens (2005)

(2005) Bien-être animal (2006)

Nous discuterons de ce que ces deux lois ont à dire sur la législation spécifique aux races dans la section suivante.

Des mesures spécifiques à la race doivent-elles être prises par un conseil local ou directement par le gouvernement ?

La réponse à cette question dépend de quelle loi nous parlons. La définition générale de la législation dont nous avons discuté ci-dessus provient de la loi de 2005. La Breed of Dogs Act est une loi britannique (2002) et peut être consultée à l'adresse :

Loi sur les races de chiens (2002)

Nous sommes plus susceptibles d'obtenir une définition de la législation de cette loi. Cette loi peut être consultée à l'adresse :

Loi sur les races de chiens (2002) Partie II Annexe 1 – Interprétation des termes (2002)

Lorsque nous traitons de cette loi, nous devons nous rappeler qu'il s'agit d'une loi britannique. Ce n'est pas une loi du Parlement écossais ou de l'Assemblée d'Irlande du Nord. Cependant, nous faisons référence au terme « loi du parlement écossais » dans la définition de la législation pour la loi de 2005. Donc, en général, nous devons nous référer à la loi britannique et examiner l'interprétation donnée par le gouvernement britannique dans l'annexe 1 de la partie II.

La loi de 2005 est une loi britannique (2002) et a été adoptée par Westminster. Il peut être trouvé à l'adresse :

Loi sur les races de chiens (2005)

Lorsque nous traitons de cette loi, nous devons nous référer au terme « loi du Parlement écossais » dans la définition de la législation pour la loi de 2005.

Par conséquent, en général, nous devons nous référer à la loi britannique et examiner l'interprétation donnée par le gouvernement britannique dans l'annexe 1 de la partie II. Le gouvernement britannique n'a pas le pouvoir d'adopter une législation incompatible avec la loi de 1999 sur les animaux (Écosse) ou la loi sur l'Irlande du Nord de 1998. Cependant, il existe une procédure qui peut être utilisée pour contourner ce problème par la Chambre des communes ou la Chambre des Lords, selon l'organe en cause.

L'une des principales différences entre la loi de 2001 et la loi de 2005 est la manière dont la législation est élaborée. La législation en Angleterre et au Pays de Galles doit être faite par le gouvernement de Westminster. Cependant, la même législation en Écosse et en Irlande du Nord doit être adoptée par le Parlement écossais et l'Assemblée d'Irlande du Nord, respectivement. Cela signifie également qu'il faut plus de temps pour que la législation entre en vigueur. Il y a une limite au temps qu'un projet de loi peut rester à l'état de projet avant d'être adopté. La date limite pour cela est le 1er janvier de chaque année. Si la législation n'est pas publiée à temps, elle entre automatiquement en vigueur.

Il n'y a que quelques différences entre les lois du Parlement britannique qui sont pertinentes pour la législation. Voici les différences entre la loi de 2001 et la loi de 2005.

La loi de 2005 contient des restrictions supplémentaires concernant l'utilisation d'animaux, y compris les chiens et les chats. Auparavant, l'utilisation des animaux était limitée aux animaux domestiques. Cependant, la loi de 2005 étend la liste des animaux à tous les animaux non domestiques.

L'animal doit être utilisé pour son propre plaisir. C'est un point important car le terme « pour son propre plaisir » peut être interprété de plusieurs manières. Le terme doit signifier que l'animal peut être utilisé de la même manière que l'homme. Les humains utilisent un animal pour leur propre plaisir en mangeant l'animal, en étant nourris par l'animal, et ainsi de suite. Par exemple, une vache peut être traite à la main ou à la machine. Dans ce cas, la vache est traite « pour son propre plaisir ». L'utilisation d'animaux pour le sport n'est généralement pas considérée comme étant pour le plaisir de l'animal.

Il y a très peu d'animaux dont l'utilisation est légale pour le sport. En plus des animaux sauvages, les chats et les chiens sont généralement autorisés. En fait, il serait probablement difficile de trouver un animal qui n'est pas autorisé à être utilisé dans le sport. Cependant, les chats et les chiens ne sont pas autorisés à être utilisés pour la chasse, et d'autres restrictions existent quant à leur utilisation. Les restrictions les plus courantes concernent l'abattage de l'animal. L'utilisation d'un chien pour tirer la charrue était autrefois courante. À une certaine époque, il s'agissait d'une activité légale en Angleterre et au Pays de Galles. Cependant, cela a été interdit il y a plusieurs années. La loi de 2005 contient les mêmes restrictions que celles trouvées dans l'ancienne loi.

L'Animal Welfare Act a été mis en place en Grande-Bretagne en 1823. Après quelques modifications au cours des années suivantes, il a été introduit en République d'Irlande au début des années 1970. La loi a un nom différent en Irlande. C'est ce qu'on appelle la loi sur la cruauté envers les animaux. Les versions britannique et irlandaise de cette loi sont très similaires.

La loi sur la cruauté envers les animaux a été très influente. Ce n'était pas seulement en Angleterre et au Pays de Galles, mais en Irlande, et même en Nouvelle-Zélande. Il est très important de noter que le terme « cruauté » peut être défini de différentes manières. L'une de ces manières est de le considérer comme ce qui cause le PN ou la souffrance. Si tel est le cas, la Loi peut être très large. Dans un certain nombre de cas, des personnes ont été poursuivies et envoyées à jl parce qu'elles avaient « abusé cruellement » d'un animal. Par exemple,


Voir la vidéo: Microsoft Office Word 2010 Design a flyer for sale (Août 2022).

Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos